Co-Libris®
(+33) 04 90 09 23 33
Accès Assistance On vous rappelle

BIBLIOTHEQUE D'ALEXANDRIE

Historique

La Bibliothèque d'Alexandrie était la bibliothèque la plus célèbre dans l'antiquité. On suppose qu'elle a été construite vers -288 et détruite plus tard (entre -50 et 650), aucune trace ne reste à ce jour pour fonder quelque hypothèse sur sa destruction. Les quelques textes qui restent permettent de savoir qu'il y avait entre 400 000 ouvrages à sa création et jusqu'à 700 000 ouvrages au temps de César. Les textes étaient traduits en grec ce qui était un travail colossal. Sur les 700 000 volumes, l'incendie de Jules César est réputé en avoir détruit 40 000. Une bibliothèque de 200 000 rouleaux fondée à Pergame par les rois Attalides fut mise à contribution pour les remplacer, ainsi que la bibliothèque du gymnase de Ptolémée, à Athènes. En outre, César construisit justement une nouvelle bibliothèque, le Cesarum, ce qui rend donc fort peu plausible l'hypothèse d'une destruction de la totalité du corpus. Il existe maintenant une nouvelle bibliothèque à Alexandrie Notes sur la destruction de la bibliothèque Malgré les limites des sources, les historiens estiment en effet généralement qu'Alexandrie fut détruite lors des invasions arabes du VIIe siècle sur ordre du calife Omar, qui aurait écrit à son général Amr, incertain de l'attitude à tenir envers la bibliothèque : « à propos des livres que tu mentionnes, si ce qui s'y trouve écrit est conforme au Livre de Dieu, ils ne sont pas nécessaires ; si ce n'est pas conforme, ils sont inutiles. Détruis-les donc ». “Amr ordonna donc de distribuer les livres aux bains d'Alexandrie et de les utiliser comme combustibles pour le chauffage ; il fallut six mois pour les brûler.”, raconte lbn Al-Qifti au XIIIe siècle dans son Histoire des sages